Conseil en image : Votre guide pour un shooting photo professionnel réussi

shooting photo Carine Landau

J’ai été contacté par Madame Le Figaro pour un article à paraître début 2024. Je me réjouis de partager ma vision pour guider avec bienveillance et dans le concret les bonnes résolutions de cette année à venir. Je vous raconte mon retour d’expérience, de la prise de contact aux photos.

Un début prometteur : mon invitation par Madame Le Figaro 

Ma boîte mails regorge de bonnes nouvelles et de challenges. Ce jour-là ce sera une très bonne nouvelle ! L’équipe de Madame Le Figaro souhaite me rencontrer.

Je réponds donc à cette équipe avec enthousiasme. Nous prévoyons un rendez-vous téléphonique. Je relis mon mail 10 fois car faire une faute d’orthographe, face à une équipe de journalistes, ferait mal démarrer notre relation. Le rendez-vous est guidé par cette collaboratrice qui me parle de sa proposition : une semaine en première page pour illustrer le changement dans le bien-être. Elle souhaite quelqu’un travaillant entre Paris et la Côte d’Azur. Mon profil international était sur la table de journalistes mode depuis un moment. C’est donc une affaire qui roule. Ils ont besoin de photos récentes faites par leur photographe et d’une interview avec leur journaliste.

L'héritage familial : la source de mon expertise en conseil en image

Ma connaissance du Figaro Magazine remonte à mon enfance où le magazine trônait sur la table du salon chez ma grand-mère. Autour de cette jolie table, où nous prenions l’apéritif, se trouvait cette pile de magazine, de Paris Match à Madame Le Figaro. J’y ai sans doute jeté quelques coups d’œil mais le plus grand des regards admiratifs était pour ma grand-mère. De son respect pour chacun, à son attention pour les détails de la table dressée avec soin, sans oublier sa bienveillance, ma grand-mère avait cette élégance d’esprit et d’actions.

J’aurais aimé appeler ma grand-mère et lui dire : « Tu sais quoi ? Le Figaro Magazine veut me rencontrer ! » mais je ne pourrai le faire que dans ma tête. Elle a été chef d’entreprise, comme moi, une Maman très prise et aimante, tant pour ses enfants que pour ce qu’elle faisait, et très impliquée dans le développement de sa boutique. Ma grand-mère vendait du bonheur, du chocolat, des cadeaux à offrir et à s’offrir. Elle rendait la vie belle. Ma boite à chocolat aujourd’hui n’a pas la même saveur mais mon cœur lui est plein des enseignements qu’elle m’a donnés.

carine Landau -nanie

La clé du succès : préparation et professionnalisme

J’ai rendez-vous avec la journaliste par téléphone. J’ai préparé les grandes lignes de mon message:

Je souhaite lui parler du cœur de mon métier, de mes invités, chefs d’entreprise et cadres dirigeants souhaitant valoriser leur expertise et leadership avec authenticité.

Je place mon expertise de négociatrice et mon expérience mode à leur service. Mes invités rayonnent, prenant la lumière sur scène et au quotidien.

La dimension internationale joue un rôle important car mes invités sont certes Français et Allemands, mais aussi Coréens, Chinois, Turques, Italiens, Américains, Russes, Brésiliens. Nos outils sont le choix du vêtement et le langage corporel au service d’une communication efficace.

Nous parlons donc de séances individuelles, du travail du style, des couleurs et des formes, en prenant en compte les habitudes, les codes et les trésors cachés dans leur armoire pour conclure, si nécessaire, par une séance shopping.

Nous complétons par l’implication des équipes lors de workshops créés pour elles, en ligne ou en présentiel, au bureau ou dans des lieux prestigieux inspirants.

Je base mes recommandations sur la personnalité de mes invités, sur leurs habitudes, leur environnement et sur leur agenda pour avoir bien en tête leurs grands rendez-vous clés à assurer.

J’ai parlé pendant un long moment. J’attends, à présent, le ressenti de la journaliste et son récit. L’interview est dans la boîte.

Comment réussir un shooting photo professionnel : personnalisation et émotion 

Vous connaissez mon attirance pour le visuel, au service de l’invisible bien sûr. Alors, à nous d’illustrer mon quotidien par une séance photos parisienne.

Pour démarrer, quel message ai-je à cœur de faire passer ? Je souhaite illustrer le monde des affaires et son besoin de performance. Pour une équation réussie, j’ajoute ma touche, à savoir la personnalisation et l’émotion. Les ingrédients doivent donc se compléter naturellement.

Le lieu. Où peut-on bien photographier Paris et obtenir « performance et élégance » dans une même photo ? Grâce à ma talentueuse équipe, je suis inspirée. Katherine, responsable de mon site et de sa communication, me soufflera la Défense. Elle a bien raison. Et plus précisément ? L’efficace Nasrine, mon atout communication à Paris, me suggère alors de démarrer sur l’esplanade. Nous aurons donc rendez-vous là-bas.

Et alors, quelle tenue va illustrer ma garde-robe et ma vision ? J’aimerais un look révélateur de mon travail universel, humaniste et de ma personnalité. Je souhaite unir les deux mondes que je réconcilie : celui des affaires et celui de la mode. L’utilisation des couleurs, le jeu sur les codes, l’illustration de l’unicité de chacun doivent se conjuguer.

Ce sera donc deux looks : un rose et un bleu, un strict – et pourtant – et un plus décontracté. La complexité n’est pas finie : je dois transporter ces looks à Paris sans – trop de – faux plis et mon temps sera très limité. Je dois pouvoir me changer rapidement et – presque – n’importe où.

J’opte pour un pantalon de costume noir et un blazer rose avec un chemisier bougeant avec les changements de lieux et d’humeur. Je prendrai des escarpins à talons noir, très confortables, et mon sac chéri rose, 100% moi. Pour le deuxième look, je souhaite jouer avec les codes et intégrer le jeans sombre dans l’équation des possibles. Je le complète par une veste de costume, à nouveau, dépareillée. Je porterai des escarpins bleus.

Le maquillage est prévu simple et pratique, vite fait, bien fait !

Pour le langage corporel, je dois « simplement » être détendue et moi-même. Pour cela, je sais que tout est prêt. J’aurai le précieux soutien de Nasrine. Elle arrangera les mèches qui font des leurs.

L’astuce secrète du jour J : la spontanéité face aux imprévus

Bref, le jour J arrive. Nous sommes début novembre, la météo n’est pas au rendez-vous. Il pleut. Il vente. Qu’à cela ne tienne, je sais que cette séance doit arriver. Je n’ai pas de baguette magique. Je dois faire avec.

J’arrive au point de rendez-vous, Nasrine et Wellignton, notre photographe, sont là. Plus de retour en arrière possible. Pourtant, le vent souffle. Qu’est-ce que cela va-t-il donner ?

Nasrine explique au photographe le point de vue de départ. C’est parti ! Le photo shooting démarre. Wellington me montre quelques clichés. Pas mal. Je ne pense plus à rien.

Je sais que je suis heureuse d’être là. C’est une opportunité incroyable. Ce sera l’illustration de mon travail pour mes amis et fidèles parisiens. Je me dis qu’il faudra cinq photos pour l’article. Nous devrions y arriver… enfin j’espère !

Puis, changement de décor. Nous remontons l’allée centrale vers la Grande Arche. Ce bâtiment rose et ces lignes multicolores retiennent notre attention. Le cadre est sympa. Je m’inquiète de mes cheveux et maquillage mais Nasrine me dit que « Tout va bien ! » Bon, alors, on continue.

Un essai avec la Grande Arche, nous n’avons pas assez de recul. Il pleut trop. Nous avions demandé l’autorisation d’entrer dans un bâtiment, nous nous y réfugions. Nous faisons quelques photos en duo, où Nasrine est mon invitée. Nous jouons sur le contraste des couleurs. Nous essayons face à mon public. La lumière est mauvaise. Nous finissions la séance dehors. Malgré le vent, la luminosité est bien meilleure. Encore quelques clics et le tour est joué.

Nous sélectionnons les meilleurs clichés. Willington et Nasrine donnent leur avis. Nous en sélectionnons une trentaine.

Parfait ! Il ne restera plus qu’à choisir les heureuses-élues pour l’article.

Ce photo shooting est l’illustration d’un travail en équipe efficace. Grâce à mon équipe de choc, j’ai pu être détendue. Nasrine m’a apporté sa bienveillance en plus de son talent artistique. Willington a su saisir l’instant malgré les mauvaises conditions météorologiques. Katherine saura mettre l’article en lumière. Sandra relaiera sa diffusion sur les réseaux sociaux. Je sais combien être bien entourée fait toute la différence !

Alors, nous y voilà. J’attends. Avec vous. J’ai hâte de lire l’interprétation de la journaliste de ma vision. Je me réjouis de voir la traduction de mon vécu et ressenti à travers ses mots.

Vous voulez connaitre la suite ? Moi aussi ! Restons connectez. Je vous raconte très prochainement le prochain chapitre de cette aventure.

Un service sur mesure pour un impact maximal

Vous rêvez de briller lors de votre prochain shooting photo professionnel ? Découvrez comment je combine élégance et performance pour transformer votre présence visuelle. Que vous soyez cadre, chef d’entreprise, ou en quête d’une image renouvelée, mon approche personnalisée est la clé.

Le photo shooting est un incontournable. Moment stratégique, il permet d’illustrer votre métier, votre personne et votre vision. « Une image vaut mieux que mille mots. »

Le résultat optimal est obtenu lorsque préparation et spontanéité se conjuguent. La préparation permet de refléter le message souhaité. Le jour J, le naturel prendra le dessus et, c’est bien évidemment recommandé.

Vous êtes unique, et votre image doit refléter cette unicité. Mes sessions de conseil, enrichies par des conseils sur le choix des vêtements et le langage corporel, sont conçues pour vous. Alors, faites de ces quelques clichés, une carte de visite révélatrice de votre professionnalisme et de votre unicité.

Contactez-moi pour une consultation personnalisée et découvrez comment nous pouvons ensemble faire rayonner votre personnalité.

Derniers articles

Carine Landau in Madame le Figaro

In Madame Le Figaro!

Madame Le Figaro s’invite dans mon quotidien ! La journaliste découvre mon univers, liant deux mondes : mode et business. Véritable référence du monde de la mode,

Lire la suite
Voucher-just-for you
voucher face

Carte Cadeau

J'aime faire plaisir !
Vous aussi ?
Cette expérience est faite pour elle ou lui !
Sachez faire plaisir à tous les coups.